Marta, 35 ans, Espagnole

De l’art à l’aide

Marta Lopez est née en 1981 au nord-ouest de l’Espagne. Au cours de son enfance, elle s’identifiait en Lisa Simpson en souhaitant devenir une militante écologiste pour sauver les baleines sur les bateaux de Greenpeace.

Plus tard, les années de l’adolescence sont arrivées et l’idée de sauver la planète est passée au second plan. Marta a étudié Photographie Artistique et Graphisme au sein de l’Ecole d’art et elle est titulaire d’un MBA dans le « Branding and Packaging Design ». En tant directrice artistique, elle a travaillé sur des campagnes de communication pour des ONG internationales, telles que Save the Children et Médecins du Monde, tout comme pour d’autres clients dans des domaines différents.

Après des années de volontariat sporadique dans des zones variées, au cours de l’année 2016 elle a décidé de passer quelques semaines de congés comme volontaire de l’aide humanitaire sur les côtes de Lesvos, en Grèce. Rien n’a plus été le même après cette expérience. Elle a, donc, décidé de s’engager dans l’aide en cas des crises humanitaires, en dédiant une grande partie de son temps, pour combler les lacunes du système dans lequel les agences de l’aide sont lentes et souvent, inefficientes.

Projets d’art thérapie avec les enfants

En tant que volontaire indépendante en Grèce, elle a développé et coordonné des systèmes de logistique pour la distribution de l’aide et pour des services de soins dentaires. Elle a aussi implémenté un projet d’art thérapie avec les enfants et elle a créé un Espace pour les femmes, qui puisse fournir un support psychologique pour des femmes réfugiées, entre autres activités.

Réduction des risques et des catastrophes en Equateur

Le changement climatique et les catastrophes naturelles constituent une cause de fuite de plus en plus de réfugiés et de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays. Le fait d’être engagée dans un programme de réduction des risques et des catastrophes est un élément clé pour prévenir plus de 21,6 millions de déplacements forcés par année.