COLLADÈRE : UN VILLAGE CRÉÉ POUR OFFRIR UN TOIT AUX FAMILLES AYANT TOUT PERDU DANS LE SÉISME DE 2010

Manuel est l’un des volontaires déployés en Haïti dans le cadre de l’initiative EU Aid Volunteers. Il nous explique quel type d’activités il met en place pour Mouvement Paysan Papaye (MPP) et quel rôle il joue au sein de l’association.

« En tant que volontaire chargé du développement de la résilience, j’ai l’opportunité de beaucoup voyager au sein de la région centrale d’Haïti. Je visite de nombreux petits villages paysans dans le Plateau Central, avec comme objectif la collecte d’informations et de données sur les principales problématiques rencontrées par les fermiers de la zone.

L’un des derniers villages que j’ai visité est celui de Colladère, à 13 kilomètres au nord de Hinche. Ce village a été créé après le très violent séisme de 2010, dans le but d’offrir un toit aux familles en provenance de la région ouest et ayant tout perdu. Financé par un réseau d’associations humanitaires, dont MPP fait partie, le village est en réalité composé de 6 petits villages, qui accueillent une dizaine de familles chacun.

Un plan d’approvisionnement en semences est en train d’être étudié

Accompagné par les habitants, j’ai effectué une courte visite puis j’ai ensuite organisé une sorte de réunion informelle. A la suite des déclarations des représentants de chaque petit village, il s’est avéré que le problème principal de cette communauté était la rareté de l’eau, ainsi que l’approvisionnement en semences. Après avoir discuté des potentielles réponses et solutions à apporter, j’ai préparé un rapport que j’ai transmis à mon superviseur, détaillant les principales informations que j’ai pu relever. Un plan d’approvisionnement en semences est désormais en train d’être étudié par l’équipe technique de MPP.

Avoir l’opportunité d’être l’un des premiers maillons de la chaîne de construction d’un projet est quelque chose de très enrichissant, d’un point de vue professionnel, mais surtout personnel. »